Actualité
Votre page d'accueil

Bienvenue

Je suis heureux de vous accueillir sur mon site. J'apprécie l'intérêt que vous portez à mon travail. Les contenus et fonctionnalités de cette plateforme ont vocation à être enrichis régulièrement. 

Merci pour votre visite,

Samuel JEAN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sortie le 11 septembre 2015 : Yes ! avec Julie Fuchs et l'Orchestre National de Lille chez Deutsche Grammophon


 

Sortie le 18 mai : Belle Epoque avec Emmanuel Ceysson et l'Orchestre Régional Avignon-Provence chez Naïve


 

Série de concerts avec l'ONPL du 21 au 31 mai    

Tous les retours critiques de l'Enfance du Christ

Destimed, décembre 2014, Michel Egea :

"L’orchestre, tout d’abord, a livré une interprétation de très haut niveau. Un son superbe, des couleurs bienvenues, des cordes précises et sensuelles : de la puissance dramatique de la première partie jusqu’à la spiritualité délicate de la dernière partie, tout fut ressenti sous la direction attentive et très fouillée de Samuel Jean qui a su insuffler la vie à cette musique et faire briller un ensemble se présentant quasiment en effectif de chambre."

"Une belle réussite que cette production qui, redisons le, si elle a séduit par l’excellence de ceux qui se sont mis à son service, doit beaucoup à celui qui a porté le projet artistiquement, Samuel Jean, le directeur musical."

La Marseillaise, décembre 2014, A.H :

"Un enchantement de tendresse et de mélancolie"

Concertclassic.com, décembre 2014, Alain Cochard :

"Avant de dire leurs mérites, il convient d’insister sur la qualité du travail accompli par Samuel Jean. Homogénéité des cordes, saveurs fruitées de l’harmonie : le chef a toute latitude pour restituer avec beaucoup de justesse les climats de chacun des volets de cette « trilogie sacrée », qu’il s’agisse des accents dramatiques du Songe d’Hérode ou des coloris tendres des deux parties suivantes."

Tournée Peter Pan en novembre 2014 avec l'Orchestre National d'Ile de France


 

Succès critique pour L'Amour Masqué paru chez Actes sud en juin dernier


 

Resmusica, juillet 2014, critique de Catherine Scholler :

"Samuel Jean, à la tête d’un Orchestre Régional Avignon-Provence idéal, délivre toute la saveur de ce petit bijou à ne manquer sous aucun prétexte."

L'Avant-Scène Opéra, juin 2014, Critique de Gérard Condé, REVERENCE :

"La partition de Messager, sous un voile de simplicité « années 20 », révèle une subtilité d'écriture savoureuse ; la direction de Samuel Jean, souple et vive, ne laisse rien ignorer des contrepoints et des alliages d'une orchestration un peu canaille où le piano se fond dans l'orchestre."

Forum Opéra, juin 2014, critique de Laurent Bury :

"Outre le célébrissime « J’ai deux amants », la partition regorge de mélodies admirables, superbement orchestrées. Samuel Jean et l’Orchestre Régional Avignon-Provence charment nos oreilles pendant toute la durée de ces deux CD."

Succès de Samuel Jean pour Rigoletto au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles en mai 2014


 

 L'Avant-Scène Opéra, mai 2014, Giuseppe Montemagno : 

"…et avec l’orchestre tous répondent à la houlette souple de Samuel Jean. On admire sa conception de l’œuvre, car on y retrouve une logique narrative implacable, une pulsation fiévreuse qui accompagne le drame, le façonne et le structure, fait ressentir la catastrophe dès la première apparition du thème de la malédiction, véritable idée fixe hugolienne sur laquelle se fonde la tragédie. Cette direction devient le pendant idéal, une illustration soignée des lumières établies par Carsen avec Peter Van Praet, illuminant un monde sinistre, ces canailles qui préfèrent vivre dans l’ombre et le mystère. Rigoletto retrouve ainsi toute sa force et sa beauté, le souffle épique d’un romantisme noir qui célèbre l’élan et la chute, la drôlerie et l’horreur : toute la richesse du monde, y compris sa part de folie."

Samuel Jean & l'Orchestre Régional Avignon Provence